Allô ?! Tu m'entends ? En plus d’être un jeu sympa, c’est une véritable expérience scientifique sur le son, car oui, ça fonctionne vraiment si le fil est tendu et ça sonne mieux avec des gobelets en carton. On peut même essayer avec des boites de conserve.

Pour fabriquer ton yaourtophone (ou téléphone à ficelle), il te faudra :

- 2 pots de yaourt classiques
- 1 ficelle d’au moins 3 mètres, assez fine
- une épingle
- une paire de ciseaux
- un copain

- Nettoie deux pots de yaourt en plastique. Demande à un adulte de faire un trou avec une épingle au fond de chaque pot.

- Passe un bout de la ficelle dans chaque trou. A chaque bout, fais un noeud pour empêcher la ficelle de sortir du pot.

- Bien tendre le fil entre les deux pots et ne pas le pincer. En parlant et en écoutant, on a tendance à relâcher la tension, il faut donc bien faire attention à ce point sinon vous serez déçu.

- Ne pas parler trop fort si le fil est court sinon on ne sait plus d’où provient le son.

Comment ça marche ?

Le son, c’est de l’air qui bouge très vite : on dit qu’il vibre. Quand tu parles, l’air fait à son tour vibrer le pot à côté de lui. Puis le pot fait vibrer la ficelle, qui fait vibrer le deuxième pot. Et ce pot-là fait vibrer l’air. Cela crée le même son près de l’oreille de ton ami ! Et voilà, ton copain t’a entendu.

Je te laisse, j’ai quelqu’un au bout du fil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *